Les bouquets architecturaux

Contrairement à la tendance actuelle dans l’art contemporain, qui favorise déconstruction, laideur et paysages comme propos artistique, Hans J. Mettler fait plutôt appel à la beauté des réalisations humaines en leur rendant hommage (ici avec des réalisations architecturales situées à Los Angeles. Laissant tomber la représentation traditionnelle ou facile, l’artiste établit des dialogues contrastés entre le monde construit et la nature. Il s’agit d’un travail doublement hybride: d’abord par la dualité du langage pictural et ensuite par le double emploi des médiums utilisés (photo et ordinateur).

Et ce faisant, il tient un discours critique et écologique. Malgré l’apparence d’un idéalisme pictural l’observateur peut ressentir, derrière la splendeur des images, la fragilité de la nature. Ainsi, le collage « en hommage à l’architecte suisse Mario Botta », montre la toiture cathédrale du grand hall d’entrée du Museum of Modern Arts de San Francisco qui se fond avec quelques troncs d’arbres. Construction physique et déconstruction naturelle forment au milieu de cette image une échelle, dont les parties se fusionnent. La sobriété du collage peut nous faire réfléchir sur la façon dont urbanisme et écologie pourraient faire meilleur ménage.

Ottawa, 2002

This post is also available in: Anglais